S’initier au kitesurf en toute sécurité

Posted on

Le kitesurf devenant de plus en plus populaire, ce sport et loisir voit le nombre de ses adeptes se multiplier chaque année. Ses amateurs ne sont pas seulement composés de jeunes. En effet, ceux qui sont moins jeunes aussi y prennent goût. Cependant, afin de bien profiter de cette activité, le débutant doit passer par quelques étapes. Cela afin de trouver plus rapidement du plaisir à pratiquer ce sport et éviter certains dangers.

Prendre des cours est d’une grande importance, lorsqu’on débute

Pour ce sport, il est plus que conseillé de prendre des cours, si l’on veut commencer à le pratiquer. En effet, il peut s’avérer être un danger à la fois pour celui qui le pratique et pour les autres dans son voisinage.

L’environnement dans lequel évolue le kiteboarder, à savoir l’eau et le vent, comporte certains risques que le néophyte pourrait ne pas prendre en compte.

Ainsi, un stage permettra à tout débutant d’apprendre à manipuler son aile, à interpréter le vent, à faire décoller son aile, à connaitre les règles de navigation, etc. Bref, ce qui lui est nécessaire pour avoir les bonnes bases du kitesurf, tout en ayant une attention particulière pour la sécurité.

En général, après 3 à 5 jours d’accompagnement dans votre école de kitesurf (pour 3 ou 4 heures de cours d’initiation), vous commencerez à devenir autonome. Et vous pourrez alors choisir tout seul d’autres spots. Bien sûr, durant tout le temps de votre séjour au Sri Lanka, vous pouvez profiter du spot dont vous êtes familier, pour mieux vous perfectionner près de votre école de kitesurf.

apprendre le kitesurf en toute sécurité

Exigences sur le plan physique

Il faudrait d’abord vous mettre en tête que vous n’avez pas à avoir un corps d’Apollon pour pouvoir pratiquer le kitesurf. En effet, vous pouvez être surpris de voir des enfants de 10 ans s’y adonner. Et ils se débrouillent pas mal du tout. Il suffit d’utiliser une aile bien adaptée. Cependant, pour avoir toute chose à votre avantage, il vaudrait mieux travailler un peu votre physique. Cela vous évitera de trop souffrir des courbatures (surtout au début de votre apprentissage). De plus, fournir les efforts pour manier votre matériel ne vous sera pas ainsi trop difficile.

Sachez que le kiteboarding fait travailler tout le corps. Les muscles les plus sollicités sont, entre autres, ceux des abdos, des bras et des membres inférieurs (même les orteils). Les échauffer et les étirer avant chaque séance ou encore faire des programmes réguliers de renforcement musculaire vous sera d’une grande aide.

Faire attention aux conditions météorologiques

Se renseigner sur les conditions météorologiques est essentiel pour votre sécurité, celle des autres, mais aussi pour votre matériel. Il est donc recommandé de naviguer avec des vitesses de vents situées entre 11 et 16 noeuds, à vos débuts. Aussi, n’hésitez pas à demander conseils auprès des expérimentés.

Avoir un bon équipement pour assure la sécurité

Prendre un stage chez une école de kitesurf vous permettra le vous habituer aux bonnes conduites permettant d’assurer la sécurité lorsque vous pratiquez ce loisir. Mais n’oubliez pas qu’il vous faut éviter de vous surestimer en négligeant certaines consignes.

Prenez donc en compte ces équipements afin de vous éviter tout accident : votre casque, votre harnais qui vous relie avec votre aile et qui devrait être adapté avec votre morphologie, votre combinaison et votre gilet de sauvetage.